Publié par Médistory Bretagne

Evoluer vers MédiStory4 , c'est la question?

 

Evolving to MediStory4 is the question?

We can help you prepare for your migration...

 

Jeudi 26 Septembre 2019

Venez appréhender Prépa4

pour bien conduire en MédiStory 4*4

 

LYON

avec Gilles GUILLON  &  Gérard HAMONIC

 inscriptions   LIEN

 

Cette formation réservée aux médecins libéraux-

entre dans le cadre des programmes FAF-PM

nombre de participants limité strictement à 15

Spécialités concernées :
  • Toutes spécialités

 

Une journée de formation pour découvrir MédiStory 4 et connaître, grâce à Prépa4, le formatage indispensable de ses données pour réaliser de façon optimale leur transfert vers MédiStory 4.

Déroulé pédagogique :

  • Les critères pertinents de choix d'un logiciel métier
  • Prépa4, logiciel indispensable (gratuit) pour préparer le transfert de données
  • Le transfert du glossaire, ce qui reste et ce qu'il faut modifier
  • Les modalités de transfert des données non évolutives du patient : les utilisateurs éventuels du fichier, le médecin traitant, le carnet de rendez-vous, les données-images du dossier, les renseignements administratifs des divers 1 et 2, le Mémo, les priorités, les pré-sélections éventuelles, les classements en thèmes contrôles et vigilances
  • Les modalités de transfert des données de biométrie : variables numérales, variables textes, variables calculées, formulaires

 

 

Objectifs de la formation :
  • Lister les critères pertinents de choix d'un logiciel métier
  • S'approprier les caractéristiques du logiciel métier choisi
  • Enumérer les éléments préparatoires indispensables au transfert de données
  • Préparer le transfert des "aides à la saisie" des données du fichier
  • S'approprier les modalités de transfert des données non évolutives du patient
  • S'approprier les modalités de transfert des données évolutives du patient

Les Experts4 sont les bienvenus dans nos formations 

pour la présentation de MédiStory4

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article